Le vocabulaire spécifique aux cryptomonnaies

En vous plongeant dans le monde des cryptomonnaies, vous serez confronté à un vocabulaire un peu particulier, issu du monde de la finance notamment. Le nombre d’expressions spécifiques étant plutôt conséquent, ces dernières ne seront pas détaillées dans cette vidéo.

Nos plateformes préférées d’achat/vente de cryptomonnaies : Coinbase, Kraken, Binance, Etoro, SwissBorg et Iqoption.

Voici quelques-uns des mots les plus importants à connaitre :

  • Adresse : c’est une clé publique permettant de recevoir ou d’envoyer des cryptomonnaies.
  • Altcoin : cryptomonnaie alternative, différente que le Bitcoin, la monnaie d’origine.
  • Analyse technique : en anglais, technical analysis. Représentation graphique du cours d’une cryptomonnaie, tentant de prédire les mouvements futurs du marché.
  • ATH : en anglais “All Time High”, le prix le plus haut jamais atteint par une cryptomonnaie.
  • ATL : en anglais « All time Low”, le prix le plus haut jamais atteint par une cryptomonnaie.
  • Bear Market : le « marché d’ours », qui désigne une tendance à la baisse sur le marché.
  • Blockchain : la chaîne de blocs en français. Un livre de compte ouvert électronique, listant toutes les transactions effectuées depuis le début. La blockchain se compose de blocs de transactions.
  • Bottom : un creux en français, par opposition au « top ». Le bottom est le prix le plus bas atteint par une cryptomonnaie avant de remonter à la hausse.
  • BTC : abréviation du Bitcoin. Chaque cryptomonnaie ou presque possède son abréviation.
  • Bull Market : le « marché du taureau », qui désigne une tendance haussière sur le marché. On parle aussi de « bulllish ».
  • Burn : le fait de brûler, de détruire des jetons d’une cryptomonnaies, pour lui donner plus de valeur, de part sa rareté.
  • Chart : un graphique des prix.
  • Clé privée : une suite de chiffres et de lettres, stockée dans un portefeuille numérique. Cette clé privée est utilisée par le portefeuille pour signer les transactions et prouver que vous en être bien le détenteur.
  • Clé publique : elle est calculée à partir de la clé privée. L’inverse n’est pas possible. La clé publique est une adresse permettant de recevoir ou d’envoyer une cryptomonnaie.
  • Correction : variation brutale du prix, qui tend à rejoindre un cours antérieur.
  • Cryptographie : branche des mathématiques permettant notamment de sécuriser des transactions.
  • Day Trading : le fait de spéculer à court terme.
  • Décentralisation : volonté de ne pas avoir d’entité centrale contrôlant un réseau.
  • Dip : une chute brutale et éphémère d’une cryptomonnaie, qui retrouve rapidement sa valeur.
  • Exchange : une plateforme d’échange, pour acheter et vendre des cryptomonnaies.
  • Fees : les frais de transactions appliqués par les plateformes d’échanges.
  • Fermes de minage : regroupement physiques de centaines de serveurs servant au minage des cryptomonnaies.
  • FIAT : la monnaie fiduciaire, émise par les banques. Par exemple des dollars, euros, etc.
  • FOMO : le « fear of missing out” : la peur de passé à côté d’une belle opportunité.
  • Fork : création d’une version alternative d’une blockchain, par exemple pour introduire de nouvelles fonctionnalités, ou lors d’une divergence parmi les développeurs.
  • FUD : « Fear, uncertainty and doubt”, en français la peur, l’incertitude et le doute. C’est une pratique consistant à diffuser de fausses informations afin de déstabiliser un projet et/ou de faire baisser les prix.
  • Gas : sur le réseau Ethereum, le gas désigne la puissance de calcul, le temps de travail informatique pour mener une opération. Ce sont les frais.
  • Halving : fait de diviser par deux la récompense de minage d’une cryptomonnaie.
  • HODL : vient du mot « hold », qui veut dire tenir. C’est un investissement à long terme.
  • ICO : « Initial Coin Offering » : en français, une offre initiale de jetons. C’est une levée de fonds lors d’un lancement de projet d’une nouvelle cryptomonnaie.
  • Levier : un multiplicateur utilisé sur les plateformes de change. Celle-ci va vous prêter des liquidités en vue d’un achat de cryptomonnaies. Les gains peuvent ainsi être multipliés, mais les pertes aussi !
  • Limit Buy : ordre d’achat à un prix fixé à l’avance.
  • Limit Sell : ordre de vente à un prix fixé à l’avance.
  • Long position : miser à la hausse en utilisant le « margin trading ». Cela consiste à emprunter des cryptomonnaies en espérant une hausse, qui permettra à la fois de rembourser le coût de l’emprunt et de dégager un bénéfice.
  • Margin Trading : emprunter de l’argent pour faire du trading.
  • Market Buy : ordre d’achat au prix du marché.
  • Market Cap : valeur théorique de la masse monétaire d’une cryptomonnaie. Ce sont le nombre de tokens en circulation fois le prix d’une unité.
  • Market Sell : ordre de vendre au prix du marché.
  • Mineur : personne faisant du minage de cryptomonnaie, grâce à du matériel informatique (carte graphique, processeurs, etc.). Le minage consiste à résoudre un défi informatique, dans le but de traiter des transactions et de sécuriser le réseau. Les mineurs sont récompensés en fractions de cryptomonnaies.
  • NFT : non fungible token. C’est un jeton qui a des propriétés spécifiques, et qui ne peut pas être échangé par un autre. Cela peut par exemple matérialiser un droit de propriété.
  • Nœud : node en anglais. Un nœud est une machine faisant partie d’un réseau informatique.
  • Order book : le livre d’ordre désigne les ordres d’achats et de vente sur une bourse d’échange. Lorsqu’un prix d’achat rencontre un prix de vente, l’échange (trade) se fait.
  • Panic Sell : vente panique massive, suite à une baisse du marché, ou une mauvaise annonce.
  • Pump and Dump : en français, pomper et larguer. Technique de manipulation du marché consistant à acheter en masse des cryptomonnaies pour faire augmenter leur prix, attirer d’autres acheteurs, puis revendre pour en tirer des bénéfices.
  • Pump : hausse du prix d’une cryptomonnaie.
  • Pumping : technique consistant à promouvoir, de façon artificielle, un projet ou une cryptomonnaie, afin de faire monter les prix et vendre avantageusement.
  • ROI : le retour sur investissement. Un ROI de 100% par exemple signifie que l’on a doublé sa mise de départ.
  • Satoshi : une fraction de bitcoin (0.00000001 BTC).
  • Shitcoin : littéralement une cryptomonnaie de merde, désignant des monnaies numériques peu fiables, sans base technique, ou sans avenir.
  • Short position : miser à la baisse en utilisant un « margin trading ». Cela consiste à emprunter des cryptomonnaies et le revendre ensuite en espérant une baisse qui permettra de racheter plus que le montant initial, afin de rembourser le coût de l’emprunt et de dégager un bénéfice.
  • Smart contract : en français, un contrat intelligent. Ce sont des programmes autonomes, qui s’exécutent sous conditions définies. La blockchain Ethereum permet l’exécuter de ces contrats.
  • Spread : la différence de prix, en pourcent, entre une offre d’achat et de vente.
  • Staking : le jalonnement en français. Le fait de bloquer ses cryptomonnaies dans un portefeuille, souvent sur une plateforme d’échange, sur une durée déterminée, afin de recevoir des bénéfices et des récompenses.
  • Stop Buy : ordre exécuté lorsque le prix passe en-dessus d’une certaine une limite.
  • Stop Loss : ordre exécuté lorsque le prix passe en-dessous d’une certaine une limite.
  • Support : zone du marché estimée comme ayant un prix d’achat correct et où de nombreux ordres sont placés, faisant office de supports.
  • Take profit : le gain minimum souhaité par un investisseur, avant de solder sa position.
  • To the Moon : expression désignant le rêve que le prix d’une cryptomonnaie monte très haut (jusqu’à la lune).
  • Tokens : ce sont les jetons propres à une cryptomonnaie ou à un projet. Les bitcoins par exemple sont les tokens du réseau Bitcoin.
  • Trading bot : un logiciel de bourse automatisé, achetant et vendant sans intervention humaine, en suivant une certaine stratégie.
  • Wallet : un portefeuille, un portemonnaie, en cryptomonnaies.
  • Whale : baleine en français. Ce sont les plus gros propriétaires de cryptomonnaies, qui peuvent avoir un impact fort sur les cours, en achetant ou vendant massivement.